L'Exposition

Fermer Visualisez l'Expo

Fermer Hommages

Fermer Qui sommes-nous ?

Activités
 
 

 Special.gif
 



 

Faire un Don
Copyright
Toute utilisation de photos ou de textes contenus dans ce site, doit faire l'objet d'une demande d'autorisation préalable auprès des auteurs.
Témoignages - Introduction

« Tant que les lapins n’auront pas d’historiens,

l’Histoire sera racontée par les chasseurs » - Howard ZINN


       Le Charnier de Signes (Var) NECROPOLE NATIONALE

 

         L’Association Régionale des Familles des Fusillés de Signes et Martyrs de Provence est une des plus anciennes associations née de la guerre en octobre 1944. Cette association s’était endormie dans les années 80. Nous l’avons ressuscitée récemment.

 

HISTORIQUE : Printemps 1944, un officier français ERICK est parachuté en Provence venant de Blida en Algérie. Il trahira donnant pour trois millions de francs toute la Résistance de la Région R2 (PACA). Il ne touchera pas la somme les Allemands l’élimineront. Mais à la suite de ses révélations les Nazis vont constituer deux dossiers : le Rapport Catilina recense les maquis et 300 noms de Résistants et le Rapport Antoine qui établit la liste des 75 Responsables de la Résistance en Provence. Ces rapports sont très précis avec le nom, l’âge, la profession, la situation de famille, l’adresse et même la religion !

Mi juin les maquis  de la vallée de la Durance sont détruits, Jouques, Sainte-Anne, Saint Antonin par des forces considérables de la Wehrmacht et de la Division Brandebourg. Les Résistants sont arrêtés individuellement, torturés au siège de la Gestapo à Marseille 425 rue Paradis, puis transférés à la prison des Baumettes. Sentant le débarquement en Provence arriver, le 18 juillet et le 12 août, les Nazis et miliciens vont chercher aux Baumettes en car, au total 38 Résistants pour les assassiner et les faire disparaître dans les bois de Signes dans le Var à une cinquantaine de Kilomètres de Marseille. Le lieu a été sécurisé par un détachement de la Wehrmacht.

Sur le plateau qui domine le Vallon un officier allemand attablé à une petite table signifie à chacun son jugement : la mort. Enchaînés deux par deux, sans ceintures, ni boutons, sans chaussures à coups de crosse, ils vont descendre les éboulis en chantant la Marseillaise vers les fosses où ils vont être fusillés ou massacrés à coups de crosse. Ils seront recouverts de terre même pour certains encore vivants, puis de chaux vive pour les faire disparaître à jamais. C’est ce qui a failli arriver. Un seul témoin Jeannot Bartolomici un bûcheron de 18 ans alerté par cette Marseillaise  dans ce vallon, a assisté au sommet d’une colline à la scène, avant d’être chassé par un soldat allemand. Terrorisé il a mis un mois  à parler et ce n’est que mi septembre que les restes de victimes furent mis en bière et eurent des obsèques nationales au cimetière Saint Pierre en présence de Raymond Aubrac commissaire de la République. Des restes des corps ont été retrouvés et mis dans un cercueil sous un autel construit à ce moment là. C’est pour cela un Charnier.

         LISTE DES VICTIMES : L’élimination des Responsables de la Résistance, décidée par les autorités Nazis, est unique, car dans « ce vallon  dit « des Marseillais » on retrouve tous les échantillons de la société française résistante combattante :

   -   AUNE (Marceau)  49 ans engagé volontaire en 1917 chasseur

        Alpin. Propriétaire d’une entreprise d’huiles et savons.
        Chef de l’Armée Secrète des Bouches du Rhône.

    -   Paul CODACCIONI (Kodak)  56 ans Contrôleur des PTT

        Chef du  NAP PTT Responsable des liaisons téléphoniques 

    -   Jules MOULET (Bernard) 45 ans engagé volontaire en 1917

        Aviation   pilote d’avion. Chef d’entreprise de travaux publics.     

        Chef    du NAP à Marseille.

  -  Georges et Lucien BARTHELEMY 40 et 37 ans Agents commerciaux

      dans la zone portuaire, renseignent les Alliés Résistants au   

          mouvement « Combat »

     -  Albert CHABANON  (Valmy) 28 ans Professeur agrégé de lettres

         Responsable de l’Organisation Universitaire du MLN

     -   René MARIANI (Gaillard)  23 ans Etudiant en Droit

         Responsable adjoint de l’Organisation Universitaire

      -  Guy FABRE ( Berger) 19 ans Etudiant Prépare Grandes Ecoles

          Membre de l’Organisation Universitaire

      -  Jean Louis LESTRADE (Chac)  20 ans Responsable de l’action ouvrière agent de liaison

      -  Charles BOYER (César) 60 ans Docteur en Droit. Négociant.

           Conseiller Général Vaucluse Responsable du réseau Mithridate

       -  Georges CISSON ( Dubosc) 34 ans Ingénieur des Ponts et Chaussées

           Chef Régional du NAP en R2.Publie journal « Provence Libre » MUR

       -   Gilbert ROSSI (Levallois) 31 ans Polytechnicien. Capitaine Armée Air

           Chef Régional R2 des FFI

       -   Léon DULCY 33 ans  Médecin Conseiller municipal Avignon. Pilote

           Responsable du réseau « Jockey » SOE  Basses Alpes

       -  Henri CHANAY (Grand Michel) 33 ans  officier d’Artillerie parachuté

           Chef Régional de la Mission interalliée

       -  Muthular d’ERRECALDE (Lucas) 34 ans officier américain membre de la Mission Interalliée

       -  Léon PACAUD (Adrien ) Officier français. Opérateur radio.

       -  Pierre Jean LAFFORGUE (Philippe) 29ans Officier Lieutenant des FFL

       -  François PELLETIER (Ruben) 24 ans Officier. Services spéciaux

        -  Francis NINCK (Gilbert)  31 ans St Cyrien. Capitaine Membre de l’ORA

       -  Paul KOHLER 44 ans Chef mécanicien SNCF  NAP SNCF

       -  Jean Pierre BUBOIS (Alain) 49 ans MLN Boîte au lettres Marseille

       -  Maurice LEVY (Vallin) 32 ans Membre du MLN Mission interalliée

       -  Jean LIBERT (Jourdan)  22 ans agent de liaison

       -  Georges SAINT-MARTIN (Bourrely) 20 ans secrétaire du chef ROSSI

       -  André WOLFF 44 ans Notaire à Lançon Résistance MUR à Salon de P.

 

 

 Le CDL des Basses Alpes :

       - Louis MARTIN BRET (Michel) 46 ans Chef d’exploitation  Manosque Conseiller Général Créateur de Combat Basses alpes Chef du CDL

       -   Roger CHAUDON 36 ans Membre de l’AS, du MLN, et du SAP

       -  Maurice Favier (Elan) 27 ans Cadre de la Marine membre du SAP

       -  François CUZIN  (Etienne)  30 ans Agrégé de Philosophie Renseignement

       -  Emile LATIL  42 ans Peintre membre du CDL

                -  André DAUMAS 44ans Médecin Capitaine de Réserve CDL

       -  Marcel ANDRE (Antoine) 44 ans Instituteur Adjoint  de Martin Bret

       -  Jean PIQUEMAL (Jacqueline) 40 ans  Biologiste. Chef des MUR  

       -  Terzo ROSSI 29 ans mécanicien CDL des Basses Alpes (Oraison)

       -  Robert Salom  19 ans Agent de liaison FTPF Basses Alpes (Oraison)

 

           Cette énumération des victimes est révélatrice de la sociologie de la Résistance spéciale à ce lieu d’exécution très isolé. 

  L’âge : La moitié d’entre eux avait moins de 30 ans, 5 avaient tout juste 20 ans, l’autre moitié était constitué par des hommes de 40 ans et plus.
  Les professions :  Il y avait : un conseiller Général docteur en droit, un Polytechnicien, des Normaliens, un Directeur de coopérative agricole, un Entrepreneur de travaux publics, un Professeur agrégé de philosophie, un Ingénieur des ponts et chaussées, un Contrôleur principal des PTT, deux Médecins, un Notaire, un Infirmier, un Directeur d’école,  un Courtier d’assurances…

 

C’est «  la France exemplaire qui a sauvé l’âme de la Nation » 

                                                                                                (Pierre LABORIE)

                             

 

 

 Temoignages Intro.jpg



Date de création : 21/02/2016 @ 16:37
Dernière modification : 21/02/2016 @ 16:44
Catégorie : Témoignages
Page lue 1024 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


Commémoratives

Fermer Centre-Ville

Fermer Quartiers Sud

Fermer Quartiers Est

Fermer Quartiers Nord

Fermer Pourquoi ?

Fermer Stèles

Recherches
 

livres-02.gif


A Découvrir...
---- Flash - Infos ----

Envoyez-nous vos photos, témoignages, courriers...
Et enrichissez ce site grâce à votre participation.

-----
 

Contactez-nous
Visites

 531104 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

^ Haut ^